De Ommerschans

Lorsqu’on arrive à Ommerschans, on est confronté à deux mondes différents : un paysage ouvert merveilleux et le domaine boisé fermé des anciennes fortifications. On y trouve encore de nombreux vestiges du passé colonial.

Ommerschans est la première de la série de Colonies où les mendiants, les vagabonds et les « insoumis » étaient mis au travail forcé. Privés de leur liberté. Plus tard, la Colonie est devenue un centre d’éducation d’État, puis une institution psychiatrique. Sur le domaine de développement agricole, on reconnaît encore la structure paysagère de l’ancienne Colonie, avec ses sentiers (de chasse), ses avenues et ses canaux, tout comme l’orientation et la situation des constructions historiques.

L’œuvre du célèbre architecte W.C. Metzelaar, qui date de l’époque de l’établissement d’État, a été bien préservée. À Ommerschans, on trouve encore un petit cimetière avec des pierres tombales des employés de l’asile, des fermes coloniales et des vestiges archéologiques des fortifications.

De Ommerschans
Pays-Bas
Colony
IV
Fondée en
1819 en tant que Colonie forcée
427 ha de surface