La liste du patrimoine mondial

Le patrimoine mondial : qu’est-ce que c’est ?

La planète recèle un patrimoine immobilier naturel, historique et culturel particulièrement précieux et unique. Nous devons donc le préserver pour les générations à venir. C’est cette prise de conscience qui a été le moteur de l’élaboration de la Convention du patrimoine mondial, en 1972, sous l’égide de l’UNESCO, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture. À ce jour, près de deux cents pays l’ont signée, notamment les Pays-Bas et la Belgique.

Les biens exceptionnels sont inscrits à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Depuis les années 1970, elle compte plus de mille sites. Les signataires de la Convention proposent eux-mêmes des candidats de leur pays au Comité du patrimoine mondial, à Paris. Chaque année, ce dernier décide ainsi de ceux qui sont réellement inscrits sur la liste du patrimoine mondial.

Comment un site peut-il être inscrit sur la liste ?

Pour être éligible à l’inscription au patrimoine mondial, un site doit remplir une série de conditions. Il doit s’agir d’un monument, d’un domaine ou d’un paysage présentant une valeur culturelle, historique et/ou naturelle qui doit être universelle, et le site doit être irremplaçable et unique. Tout cela doit être appuyé par un solide dossier de candidature.

Celui des Colonies de Bienfaisance a été introduit en janvier 2017 par l’État néerlandais dans le cadre d’une coopération internationale entre les Pays-Bas et la Belgique.

Carte du patrimoine mondial

Vous pouvez ici consulter une carte reprenant tous les sites de la liste du patrimoine mondial en néerlandais. Ou rendez-vous sur le site web officiel de l’UNESCO.

Patrimoine mondial aux Pays-Bas

Vous trouverez tous les sites du patrimoine mondial aux Pays-Bas sur le site web de la Fondation pour le patrimoine mondial.

Patrimoine mondial en Belgique

La Belgique compte également différents sites inscrits à la liste du patrimoine mondial. plus d’informations